Paysages magiques, plages paradisiaques

En forme de fer à cheval, l’île grecque de Milos est l’île la plus méridionale des Cyclades et est une véritable perle méconnue de la région égéenne. D’origine volcanique, cette île vous surprendra par son éventail incroyable de paysages et de plages, avec en toile de fond des falaises multicolores et une eau qui scintille dans des nuances cristallines de vert et de bleu. Ses formations géologiques captivantes sont le résultat d’éruptions sous-marines qui pourraient avoir débuté il y a environ trois millions d’années et ont superposé des couches de lave dont la réaction avec les eaux géothermiques de l’île a créé un kaléidoscope de formations rocheuses et d’éperons d’érosion marine. Le rocher d’Arkoudes, par exemple, jaillit de manière spectaculaire des fonds marins à différents endroits, tout le long des 126 km de littoral de l’île. Scrutez le paysage et vous aurez peut-être la chance d’apercevoir la vapeur des fumerolles s’élever de la terre ou de la mer. De plus, l’île compte une abondance de sources minérales. Milos ne présente pas de caldeira, comme l’île voisine de Santorin, mais elle regorge de merveilles uniques façonnées par la nature qui mettront tous vos sens en éveil.

Port d’Adamas

Les origines volcaniques de Milos lui prêtent une richesse minérale remarquable, réputée dès l’Antiquité, époque à laquelle l’île était une source importante de soufre, ainsi que d’argile utilisée pour façonner les amphores. Mais aussi d’obsidienne : Filakopi abrite les vestiges d’un comptoir d’échange où était commercialisé le verre volcanique. L’activité minière s’est poursuivie jusqu’aux temps modernes. Les historiens connaissent Milos comme l’île qui s’est battue aux côtés d’Athènes pendant les guerres médiques, toutefois, lors de la guerre du Péloponnèse qui opposa Athènes et Sparte, l’île opta pour une neutralité peu appréciée par les Athéniens qui assiégèrent l’île par la suite. Sur une note plus artistique, Milos est l’île où fut découverte la célèbre Vénus de Milos (maintenant exposée au Musée du Louvre à Paris). Passons ensuite rapidement sur les périodes successives de domination macédonienne, vénitienne et turque pour arriver à la guerre d’indépendance grecque de 1821, pendant laquelle Milos fournit des matières premières et des hommes. Aujourd’hui, c’est l’exploration du littoral, des grottes marines et des paysages immaculés de Milos qui ravit la plupart des visiteurs de l’île. Quant aux villes de l’île, elles sont plutôt de dimensions réduites. Citons le petit port animé d’Adamas qui se situe à califourchon sur l’une des plus grandes baies naturelles de la Méditerranée. C’est l’endroit parfait pour un déjeuner décontracté ou déguster un café frappé face à la mer. Au nord d’Adamas et au sommet d’une colline, vous trouverez Plaka et le village de pêcheurs de Pollonia, un peu plus enfoncé dans les terres sur la côte nord.

L’époustouflante Sarakiniko

Vous désirez peut-être découvrir une sélection des 70 plages qui ponctuent Milos. Chacune est unique, avec des eaux cristallines ou des plages de sable multicolore dont on dit que les petits galets brillent même dans la nuit. Sarakiniko fait sans doute partie des lieux les plus séduisants : son paysage lunaire aussi blanc que l’albâtre, où les rayons du soleil taquinent les roches blanchies sur le fond bleu électrique de la mer, compose une vision inoubliable. Cette étendue éblouissante, qui servit autrefois de repaire aux pirates sarrasins (qui lui ont d’ailleurs prêté leur nom), se compose d’un mélange et calcaire et diatomite, une roche sédimentaire blanche et poreuse formée à partir de cendres volcaniques. Bien que la baignade soit possible à plusieurs endroits de Sarakiniko, mieux vaut vous méfier des falaises et le cas échéant apprécier la beauté naturelle du paysage depuis la terre ferme. Papafragas est un autre site de baignade pittoresque de la côte septentrionale, un ruban de sable à environ trois kilomètres avant Pollonia. La plage s’étend jusqu’à un bras de mer circulant entre deux falaises volcaniques blanches.

Kleftiko

Située sur la côte méridionale, Firiplaka est une superbe plage de sable réputé pour ses falaises marines colorées et ses eaux émeraude. Toujours plus au sud depuis Firplaka, vous découvrirez la plage reculée de Tsigrado qui semble sortir tout droit d’un film de pirates : vous ne pourrez y accéder qu’en bateau ou bien en gravissant une échelle ! À propos de pirates, le site de baignade le plus emblématique de l’île n’offre pas beaucoup de sable, mais il semble bien que des pirates y trouvèrent refuge aux temps jadis. Il s’agit de Kleftiko, un ensemble de criques ceinturées par des falaises blanches et des éperons d’érosion marine spectaculaires. Dauphins, tortues et phoques fréquentent régulièrement les eaux bleues électriques de la zone. Légèrement au nord de Kleftiko mais toujours au sud de l’île se trouve Sykia, une superbe grotte marine dont le toit s’est écroulé, mais qui offre des possibilités de baignade exceptionnelles. Cependant comme Kleftiko, vous ne pourrez y accéder qu’en bateau.

Plaka et Klima

La situation stratégique de Milos dans les Cyclades et sa riche histoire lui confèrent de nombreuses autres activités dignes d’intérêt, comme les catacombes paléochrétiennes de Tripiti. Elles abritent au total 126 tombes voûtées datant du deuxième au cinquième siècle après J.-C. creusées dans le tuf volcanique tendre et reliées par un dédale de tunnels. C’est accessoirement près d’une petite grotte à proximité des vestiges d’un théâtre antique qu’a été découverte la Vénus de Milos en 1820. Vous pourrez visiter le Musée du folklore et le Musée archéologique dans la paisible localité de Plaka, la capitale de l’île posée sur un petit plateau au pied des ruines d’un kastro (ou château) vénitien. Plaka respire le calme, avec ses maisons d’un blanc éclatant aux balcons fleuris et sa ravissante petite église de Panayia Thalassitra, le saint patron des marins. Au pied de Plaka, sur le rivage, vous trouverez le minuscule hameau de pêcheurs de Klima et ses maisons caractéristiques appelées syrmata. Il s’agit de maisons de deux étages creusées à même la roche de manière à ce que le rez-de-chaussée fasse également office de garage à barque, égayées par leurs portes et balcons peints dans des couleurs vives. Voilà une autre vision inattendue et pittoresque que peut vous offrir Milos, cette île tout simplement merveilleuse.

Nos meilleures croisières

À partir de
499€
4 Nuits

Départ: 8 novembre 2021

Croisière de 4 nuits Découverte Egéenne

À partir de
499€
4 Nuits

Départ: 24 avril 2021

Croisière de 4 nuits Emblématique mer Égée

À partir de
399€
3 Nuits

Départ: 29 octobre 2021

Croisière de 3 nuits Découverte Egéenne

À partir de
399€
3 Nuits

Départ: 24 avril 2021

Emblématique mer Egée – 3 Nuits

À partir de
1139€
7 Nuits

Départ: 16 octobre 2021

Croisière de 7 nuits Sur les pas de Saint-Paul

À partir de
879€
7 Nuits

Départ: 24 avril 2021

Croisière de 7 nuits Idyllique mer Égée

À partir de
879€
7 Nuits

Départ: 3 décembre 2021

Croisière de 7 nuits Trois continents

À partir de
879€
7 Nuits

Départ: 23 septembre 2021

Croisière de 7 nuits Éclectique mer Égée